EQUILIBRE INTESTINAL

EQUILIBRE INTESTINAL

SYMPTOMES ET CAUSES MAJEURES D'UN DESEQUILIBRE DE VOTRE MICROBIOTE (DYSBIOSE) 

POUVANT ETRE ASSOCIE A UNE HYPERPERMEABILITE INTESTINALE

Ressentez-vous un affaiblissement de la concentration accompagné de troubles de l'humeur et de stress ?

Votre sommeil est-il parfois perturbé par des inconforts digestifs ou des douleurs inflammatoires ?

Etes-vous sujet aux allergies, à l'eczéma ou au psoriasis ?

L'exercice physique vous déclenche-t-il parfois des maux de ventre ou des douleurs inflammatoires ?

Votre alimentation est-elle plus riche en aliments raffinés (sucre, pâtes, riz et pain blancs) qu'en produits complets ?

Après les fêtes avez-vous des troubles du transit et/ou des ballonnements ?

Le stress vous cause-t-il des douleurs digestives ?

Avez-vous pris dernièrement des antibiotiques ?

Ces désordres intestinaux sont sources de fatigue chronique et peuvent occasionner des douleurs, de l'inflammation, des troubles digestifs, cutanés ou des allergies.

REPEUPLER VOTRE MICROBIOTE 

On sait que l'intestin des patients fatigués dispose d'une population bactérienne moins variée que celle des personnes qui disent avoir une bonne énergie. La présence abondante de bactéries de type Bifidobactérium infantis dans l'intestin a montré, par exemple, une meilleure régulation de la réponse au stress. Le stress est aussi une grande cause de fatigue.

La nutrition est le premier facteur de prévention et de correction de la dysbiose. Sachez que vos changements alimentaires peuvent faire évoluer la composition de votre microbiote en seulement 48 heures.

Quelques conseils pour restaurer son équilibre :

  • Privilégiez les aliments riches en polyphénols : fruits et légumes colorés, thé vert, épices. Ces protecteurs de l'organisme potentialisent de nombreuses réactions enzymatiques, contrent l'oxydation et l'inflammation et luttent ainsi contre la fatigue;
  • Augmentez votre apport en fibres prébiotiques issues des aliments complets, des fruits et des légumes. Celles-ci favorisent la croissance ou l'activité bactérienne favorable de votre intestin. Vous pouvez également suppléer votre apport alimentaire par des compléments riches en prébiotiques.

Certains laboratoires proposent des ferments lactiques (bactéries bénéfiques au microbiote) ciblés contre le stress ou la fatigue nerveuse. Citons, par exemple, le P3 Stress laboratoire Aragan), qui associe probiotiques et cofacteurs de l'équilibre nerveux.

REPAREZ VOTRE MUQUEUSE INTESTINALE

Dans le cas d'hyperperméabilité intestinale, la muqueuse de l'intestin laisse pénétrer dans l'organisme des fragments alimentaires insuffisamment dégradés. Cela stimule excessivement votre système immunitaire ce qui est cause de fatigue.

Pour éviter d'altérer la muqueuse intestinale, réduisez votre consommation d'alcool et d'AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), de sucres rapides et de produits raffinés. En parallèle, il est essentiel de stimuler le microbiote (voir paragraphe précédent) et d'aider la muqueuse  à retrouver sa fonction de barrière. Les nutriments suivants agiront en ce sens :

  • La glutamine, un acide aminé utilisé par les entérocytes (cellules de l'intestin) pour se reproduite 
  • Le zinc et le magnésium, dont la carence accentue l'hyperperméabilité intestinales 
  • Les oméga-3, qui limitent l'inflammation intestinale et stimulent la fluidité des membranes des entérocytes 
  • La vitamine D, qui permet une réduction de l'inflammation intestinales
  • Le curcuma, qui est à la fois un anti-inflammatoire et un antioxydant naturel

UNE CLE SECRETE POUR BIEN DIGERER ET GARDER LA SANTE

La mastication. C'est un point crucial, le premier maillon de la chaîne digestive. Quand vous engloutissez votre repas en deux minutes, les glucides et les lipides, peu concernés par le travail de l'estomac, arrivent presque intacts dans l'intestin. La flore intestinales va être fortement sollicitée pour dégrader les aliments. Des phénomènes de fermentation et de putréfaction à l'excès risquent de surdévelopper certaines familles bactériennes et rompre l'équilibre symbiotique. C'est ce qui se produit chez les gens qui ballonnent, qui ont une digestion laborieuse et tombent de sommeil après le repas. Certaines plantes ou des huiles essentielles diminueront les symptômes, mais tant que la mastication n'est pas acquise, ça reviendra.

La mastication est la seule étape de la digestion que l'on peut maîtriser entièrement. Une fois que vous avez avalé, vous n'avez plus qu'à prier pour que ça se passe bien !

En revanche, pour vous aider à mettre en place cette habitude, vous pouvez choisir de manger en conscience sans faire autre chose, lecture, TV, bavardages conflictuels. 

Propos recueillis par Olivia Metral Docteur en pharmacie et Annie Casamayou Naturopathe.